Les principales missions des partenaires dans le programme Perciponie

Une coopération transfrontalière entre quatre principaux partenaires qui rassemble une expertise scientifique multiple et complémentaire. Une collaboration avec sept partenaires méthodologiques qui offre des possibilités d’application et de transfert de connaissances vers des acteurs de la région.

Université de Lorraine (chef de file)

L’Unité de Recherche Animal et Fonctionnalités des Produits Animaux – UR AFPA
L’URAFPA est un laboratoire de recherche de l’Université de Lorraine qui s’intéresse aux enjeux de la sécurité alimentaire, en lien avec les productions animales et la qualité des produits animaux. Cela renvoie à deux problématiques distinctes : le développement des productions piscicoles (domestication de nouvelles espèces et diversification de la production) et
la maîtrise de la qualité sanitaire des produits animaux (production d’aliments sains).

L’UR AFPA assure la coordination du programme et est particulièrement impliquée dans le développement d’innovations pour améliorer l’élevage du sandre en aquaponie, en prospectant notamment la voie de la polyculture de poissons. Trois objectifs prioritaires sont visés: une amélioration du bien-être des sandres, une valorisation de toutes les ressources disponibles (aliment, volume d’eau) et une exploitation d’interactions positives entre certaines espèces. La comparaison de combinaisons d’espèces en conditions réelles d’élevage sera réalisée à la Plateforme Expérimentale en Aquaculture (PEA) de l’Université de Lorraine.

Contact : Pascal Fontaine
Web site : www.urafpa.fr


Le LAE est une unité mixte de recherche entre l’université de Lorraine et INRAE. Il est composé d’un collectif de 50 personnels ayant pour objectif de comprendre le fonctionnement de la plante, des cultures, des systèmes de production agricole et des territoires en vue de mieux les gérer sur les plans agronomiques et environnementaux.
Les travaux du LAE s’inscrivent dans la tâche 4 du projet, visant à améliorer la productivité et la santé du sandre élevé en aquaponie. La mission du LAE est d’identifier les molécules d’intérêt pour la santé des poissons, soit par ajout dans l’alimentation du sandre, soit émises par les végétaux cultivés sur le dispositif aquaponique. La première étape consiste à identifier les espèces végétales produisant ces molécules ayant un rôle bénéfique sur le bien-être du sandre. Le défi consistant à caractériser les molécules émises dans les plantes dans la solution est relevé avec le Plateau d’Analyse Structurale et Métabolomique de l’UL-ENSAIA.

Contact : Christophe Robin
Web site : lae.univ-lorraine.fr


Le centre de recherche et de formation en aquaculture (CEFRA), fait partie de l’Unité de Recherche en Gestion des Ressources Aquatiques et Aquaculture de l’Université de Liège, situé à Tihange (Belgique). Les recherches portent principalement sur la biologie des poissons d’eau douce d’aquaculture. Le CEFRA a développé diverses compétences dans la production de poissons, la biologie et le contrôle de la reproduction, la bioénergétique, le stress et le bien-être en aquaculture et les systèmes d’élevage. L’équipe du CEFRA est responsable d’un Master de Spécialisation en aquaculture, de nombreux projets de recherche fondamentale et appliquée, tant en Europe que dans les pays en développement.

Le CEFRA participera principalement à la tâche 3.1 dans le support du CERER pour le management du pilote aquaponique et l’évaluation et l’amélioration du bien-être des sandres dans le systèmes aquaponique.

Contact : Carole Rougeot
Web site : http://www.cefra.ulg.ac.be


L’Université des Sciences Appliquées de la Sarre (htw saar) est l’une des universités les plus orientées vers la recherche en Allemagne. Actuellement, environ 6000 étudiants sont inscrits à l’université dans les facultés d’architecture et de génie civil, d’ingénierie, de sciences sociales et d’économie.
L’un des axes du génie des procédés est l’aquaculture, avec un accent sur la recherche et le développement de procédés durables pour l’aquaculture intégrée. Biologistes et ingénieurs travaillent de manière interdisciplinaire sur des productions optimisées et couplées de poissons, crustacés, plantes et micro-algues, en tenant compte de la biologie de tous les organismes impliqués.

Dans le cadre du projet Perciponie, le groupe de recherche installé par la htw saar travaille sur la collecte de données expérimentales et leur traitement dans des modèles numériques pour le dimensionnement de futures fermes de production aquaponique économiquement viables.

Contact : Hauke Peters hauke.peters@htwsaar.de
Site internet : www.htwsaar.de


L’asbl CERER-Pisciculture est active dans la recherche appliquée, la formation et la diffusion d’information dans le domaine de l’aquaculture. Spécialisée dans l’élevage et la biologie des poissons d’eau douce, elle soutient activement le développement de nouvelles activités économiques liées à la production aquacole. Elle travaille à la recherche de voies de diversification des techniques de production (ex: aquaponie, biofloc) et des espèces produites pour la consommation ou le repeuplement.

Le CERER développe l’aquaponie depuis 2014 et s’est doté d’un système pilote aquaponique indoor de 50 m² de cultures hydroponiques étagées et de 8 m³ de bassins d’aquaculture. Ce pilote a été conçu et est géré comme une unité de production commerciale permettant de produire chaque semaine des légumes et des poissons commercialisables.
Le CERER est impliqué dans l’action 3.1 pour la gestion de ce pilote et en charge d’implémenter les résultats des autres actions (polyculture, innovations horticoles).
De nombreuses données relatives à la production pourront être enregistrées permettant une modélisation et de constituer une source fiable pour les entrepreneurs de la grande région.

Contact : Vincent Gennotte
Site web : https://cerer-pisciculture.be


Le CTA est un Centre Technique de Wallonie Bruxelles Enseignement. Ses activités principales sont la formation et la recherche appliquée dans les domaines de l’Agriculture et de l’Environnement. Il dispose de classes, de laboratoires, de possibilités de logement pour étudiants et d’une ferme de polyculture. On y pratique l’élevage de vaches laitières et de moutons.
Il héberge le système pilote aquaponique du CERER et, à ce titre, assure un soutien logistique au bon déroulement des activités
liées à cet outil. Dans ce projet, en tant qu’opérateur méthodologique, le CTA jouera aussi un rôle dans la dissémination des connaissances des systèmes aquaponiques (action 2) car il accueille de nombreux étudiants des cycles secondaire et supérieur dans le cadre de formations. Il facilitera l’accueil des étudiants, stagiaires et chercheurs externes.

Contact : Isabelle Dufrasne
Site internet : https://www.cta-stree.be/


Cette entreprise a été créée le 1er février 2019 sur la commune de Chaumousey 88390 dans les Vosges en France. La ferme élève uniquement des poissons omnivores (poissons rouges, carpes koï, carpes communes et tanches), les excréments des poissons servent d’engrais naturels pour faire pousser hors sol toutes sortes de légumes (radis, carottes, salades, haricots, tomates, concombre, ail, persil …). Le seul entrant dans le système est la nourriture des poissons. Les poissons mangent entre autres les déchets végétaux créés à la ferme (racines, fanes …), des graines germées et des insectes déshydratés. La ferme dispose de 1200m2 de serre et de 400m2 de production en extérieur. La vente des poissons et des légumes se fait en direct à la ferme. La ferme est partenaire méthodologique du projet.

Contact : Noémie Charpentier
Site internet : lavenirestdanslassiette.fr


La Filière Aquacole du Grand Est est une association de droit local (75 adhérents) dont le siège administratif est à Lindre-Basse en Moselle. Son objectif principal est le développement de l’aquaculture dans la Région Grand Est. Ses misions vise principalement à fédérer la filière aquacole, à promouvoir le développement de l’aquaculture et à former des pisciculteurs.

Contact : Yannick Jouan
Site internet : www.aquagrandest.fr


SEAWATER Cubes est une entreprise technologique dans le domaine de l’aquaculture circulaire. Le système de circulation SEAWATER se compose d’unités de filtration mécaniques et de biofiltres brevetés. Cela élimine les restes de nourriture et les excrétions d’animaux du volume d’eau) sans laisser de résidus. Les poissons grandissent dans une eau claire et des conditions optimales sans stress. La particularité de la technologie est qu’elle combine des savoir-faire issus des sciences naturelles et les sciences de l’ingénieur. Tous les composants du système sont conçus les uns pour les autres en termes de technologie des processus et respectent les exigences strictes que les animaux imposent au traitement de l’eau. L’automatisation intelligente avec des paramètres et des routines spécifiques pour les espèces de poissons respectives contrôle l’ensemble du processus de production.

SEAWATER Cubes participe à l’analyse de la qualité de l’eau et à la modélisation de fermes aquaponiques.

Contact : Kai Wagner
Site internet : www.seawatercubes.de


LUXINNOVATION, organisme privé, est l’agence nationale luxembourgeoise de l’innovation. Elle encourage et soutient les entreprises à innover et se développer, tout en facilitant leur collaboration avec les acteurs de la recherche publique.

Contact : Charles-Albert Florentin
Site internet : www.luxinnovation.lu


elle co-finance le projet

Programme du séminaire du 14 décembre 2022, Kirchberg, Luxembourg

10h00-17h00 9h30-10h00 Accueil des participants (Chambre de Commerce au Kirchberg, C.-A. Florentin, Luxinnovation) 10h00-10h15 Présentation du programme du séminaire (P. Fontaine, Université de Lorraine) 10h15-10h45 Etude des impacts environnementaux d’une production...

Assemblée générale de la FAGE

Assemblée générale de la FAGE

P. Fontaine (UR AFPA) et A. Noël (CERER Pisciculture) ont respectivement présenté le projet et les premiers résultats de production du sandre sur le pilote aquaponique de Strée en Belgique lors de l'assemblée générale de la FAGE (Carspach, Région Grand Est).

Bienvenue à Renaud sur Nancy

Bienvenue à Renaud sur Nancy

Arrivée de Renaud Nivelle à l'Université de Lorraine (UR AFPA) comme post-doctorant, Il prendra progressivement le relais de Paula Senff qui sera recrutée comme chercheure au CIRAD à partir du 1er octobre 2022. Bienvenue à Renaud sur Nancy!

Le 4ème COPIL du programme PERCIPONIE

Le 4ème COPIL du programme PERCIPONIE

Le 4ème COPIL du programme PERCIPONIE s'est tenu les 30 juin et 1 juillet à Sarrebruck. Nous avons été accueillis par la société SEAWATER Cube qui, à cette occasion, nous a fait visiter ses installations (circuit fermé en eau de mer, pilote aquaponique).

Un séminaire a été organisé à Arlon (Belgique)

Un séminaire a été organisé à Arlon (Belgique)

Un séminaire a été organisé à Arlon (Belgique) sur le campus de l'Université de Liège dans le but d'exposer les principaux résultats acquis dans le cadre du programme Perciponie. Il a réuni une cinquantaine de personnes, dont nombreux porteurs de projets en aquaponie....

Laure DONFACK TADONGMO

Laure DONFACK TADONGMO

Je m’appelle Laure DONFACK TADONGMO, j`étudie le génie des procédés en master à l’école technique supérieure de Sarre en Allemagne. Dans le cadre de la rédaction de mon mémoire de fin d’étude, je travaille dans l‘entreprise Seawater Cube dans le cadre du programme...

Alicia NOËL a rejoint l’équipe du CERER-Pisciculture

Alicia NOËL a rejoint l’équipe du CERER-Pisciculture

Alicia NOËL a rejoint l’équipe du CERER-Pisciculture en janvier 2022 pour assurer le suivi scientifique et la gestion du pilote aquaponique de Strée. Récemment diplômée d’un master en biologie des organismes et écologie à l’ULiège, elle a réalisé son mémoire dans le...

Le LAE a recruté un stagiaire

Le LAE a recruté un stagiaire

Le LAE (Université de Lorraine) a recruté un stagiaire (6 mois), Mr Victor PIGA (Université de Lorraine) dont le sujet de stage portera sur les effets de communautés de plantes cultivées dans des pilotes aquaponique sur la physiologie du sandre.

Coordinateur : P. Fontaine
Budget total : 1 266 925,36 €
Subvention FEDER : 753.636,22 €

Mail : p.fontaine@univ-lorraine.fr
Tél : +333 727 45699